Intentions de prières pour Avril 2018

Pour ceux qui ont une responsabilité dans l’économie
Pour que les penseurs et acteurs de l’économie mondiale trouvent le courage de dire non à
une économie de l’exclusion, en ouvrant de nouveaux chemins.

Bulletin paroissial de mai 2018

Télécharger le Bulletin paroissial de mai 2018

édito bulletin paroissial avril 2018

Après le décès de M. Bernard Molle, son épouse, Marguerite, a retrouvé ce texte témoignage. Elle me l’a envoyé pour le partager avec les équipes funérailles du secteur et je lui ai proposé de le publier dans le bulletin paroissial de Pâques, elle a accepté. Beau témoignage de foi, d’engagement, porteur d’espérance et avec ce souci de la rencontre de l’ecclésia et de la diaspora (comme le souligne Bernard, le pape utilise le terme de périphérie)   S.L

 Je me suis engagé dans la pastorale des funérailles, car je pense que c'est l'occasion de rencontrer mes frères et de leur apporter toute notre sollicitude.

Et quand les funérailles se font en présence du prêtre, nous représentons la communauté chrétienne de la paroisse; et nous ne laissons pas le prêtre seul pour prier car souvent l'assistance est muette.

Les rencontres avec les familles des défunts sont toujours enrichissantes, nous devons écouter, partager la détresse des familles. Mais il faudrait pouvoir rencontrer la famille quelques temps après l'enterrement... ce que nous ne faisons pas, peut-être par faute de temps ou par négligence.

La suite logique de cet engagement, c'est de faire partie du conseil pastoral.

En effet il me semble que tous les membres du conseil pastoral devraient avoir un engagement sur la paroisse ou dans la société.

Le conseil pastoral doit avoir le souci de la bonne marche des paroisses et apporter un soutien à l'action du prêtre.

Le conseil pastoral doit avoir un souci évangélisateur et pour cela chaque membre doit approfondir sa foi, ainsi il serait bon qu'à chaque réunion du conseil pastoral on étudie un passage de l'évangile, et que le prêtre nous apporte un éclairage pour que nous prenions l'enseignement de l'évangile à notre compte.

Je voudrais vous faire quelques confidences au sujet de mon engagement pour l'accompagnement des funérailles.

Je pense que nous sommes en plein dans l'évangélisation de la périphérie, tel que le pape François nous le demande. Affirmer sa foi devant beaucoup de monde n'est pas évident, et pourtant si nous croyons aux paroles que nous disons au cours de la cérémonie, c'est un témoignage de foi .

Il n'y a pas longtemps j'ai conduis un enterrement à Dabisse, sans prêtre, l'église était pleine et au fond il y avait trois rangs de gens debout, serrés ; il régnait un silence impressionnant, la famille est là, elle attend votre aide, prête à faire tout ce que vous lui demandez, et vous, vous ne vous  sentez pas capable de mener une telle cérémonie. Bien sûr qu'on est incapable si on ne compte que sur ses propres forces ; mais si, par la prière, on demande à l'Esprit-Saint d'être avec nous, tout change. Et ainsi, nous sommes tous capables de remplir cette charge.

M. Bernard Molle.

 

Bulletin paroissial de avril 2018

Télécharger le Bulletin paroissial de avril 2018

Agenda paroissial

Agenda paroissial

 

Cette semaine...

Samedi 28 avril 2018

messe anticipée du dimanche à 18 h à Volonne

messe anticipée du dimanche à 18 h à Peyruis

 

Dimanche 29 avril

 

Messe à 9 h  à Malijai

Messe à 11 h à Saint-Auban

Messe à 11 h à Dabisse

5e dimanche de Pâques
Première Lecture : Actes 9.26–31
Psaume : Psaume 22.26–28, 30–32
Deuxième Lecture : 1·Jean 3.18–24
Évangile : Jean 15.1–8

 

Carte du secteur

APPEL À LA SAINTETÉ DANS LE MONDE ACTUEL

EXHORTATION APOSTOLIQUE

cq5dam.thumbnail.cropped.750.422GAUDETE ET EXSULTATE

DU SAINT-PÈRE
FRANÇOIS

SUR L’APPEL À LA SAINTETÉ
DANS LE MONDE ACTUEL

1. « Soyez dans la joie et l’allégresse » (Mt 5, 12), dit Jésus à ceux qui sont persécutés ou humiliés à cause de lui. Le Seigneur demande tout ; et ce qu’il offre est la vraie vie, le bonheur pour lequel nous avons été créés. Il veut que nous soyons saints et il n’attend pas de nous que nous nous contentions d’une existence médiocre, édulcorée, sans consistance. En réalité, dès les premières pages de la Bible, il y a, sous diverses formes, l’appel à la sainteté. Voici comment le Seigneur le proposait à Abraham : « Marche en ma présence et sois parfait » (Gn 17, 1).

2. Il ne faut pas s’attendre, ici, à un traité sur la sainteté, avec de nombreuses définitions et distinctions qui pourraient enrichir cet important thème, ou avec des analyses qu’on pourrait faire concernant les moyens de sanctification. Mon humble objectif, c’est de faire résonner une fois de plus l’appel à la sainteté, en essayant de l’insérer dans le contexte actuel, avec ses risques, ses défis et ses opportunités. En effet, le Seigneur a élu chacun d’entre nous pour que nous soyons « saints et immaculés en sa présence, dans l’amour » (Ep 1, 4).

Jeudi saint - Le pape Francois célèbre la messe dans une prison

Pour la quatrième fois de son pontificat, le Pape François a choisi une prison pour accomplir le rite du lavement des pieds du Jeudi Saint.

 C’est à la prison "Regina Coeli" de Rome que le Souverain pontife s'est rendu jeudi 29 mars 2018 pour célébrer en privé la solennité de la Cène du Seigneur..
Il a rencontré des détenus malades à l’infirmerie, ainsi que des détenus de la 8ème section de la prison.

Au premier Jeudi Saint de son pontificat, le Pape s’était rendu à la prison pour mineurs de Casa del Marmo, puis en 2015 à celle de Rebibbia. En 2017, c’est la prison de Paliano dans le Latium qui avait reçu sa visite.

«La cérémonie du lavement des pieds n’est pas folklorique. Elle est un geste pour se souvenir de ce que Jésus a fait, après avoir pris le pain et le vin: il nous a donné l'amour de Dieu», avait alors déclaré François lors de son homélie.

Toujours attaché à vivre cette célébration du Jeudi Saint dans un lieu symbolique des périphéries humaines, outre ses fréquentes célébrations en prison, le Pape François avait aussi célébré cette liturgie dans une maison de retraite, en 2014, et dans un centre d'accueil pour réfugiés, en 2016.

cq5dam3.web.800.800

Le pape a lavé les pieds de douze hommes lors de la messe du Jeudi saint célébrée dans la prison Regina Coeli, à Rome.
Ces détenus étaient de sept nationalités différentes, huit étaient catholiques, deux musulmans, un orthodoxe et un boudiste.

cq5dam8.web.800.800cq5dam11.web.800.800

« A Damas un obus tombait toutes les dix minutes »

ob 39da51 l7dux6oBéatrice Challan Belval est chef de mission-adjointe en Syrie. Elle a vécu en direct la bataille de Damas. Elle témoigne.:

J'AI COMPTÉ PLUS DE 130 OBUS TOMBÉS SUR LES QUARTIERS CHRÉTIENS EN À PEINE UNE HEURE.

TU VIENS DE VIVRE UN MOIS TRÈS DIFFICILE. COMMENT AS TU GÉRÉ CETTE CRISE ?

Nous avons un protocole de sécurité très structuré, qui m'a permis de faire face. Dès le début des tensions, j'ai évacué les volontaires en les envoyant dans des zones sécurisées. Je suis restée seule avec les salariés syriens. Ensuite, nous avons suivi les instructions de notre cellule de crise et appliqué à la lettre les consignes de sécurité. Cela n'exclut pas la possibilité d'un accident, mais ça le limite considérablement.

Chemin de croix au Colisée 2018

chemin croix Colisée 2018Les textes des méditations sur les quatorze stations du rite de la Via Crucis de cette année ont été écrits par quinze jeunes, âgé de 16 à 27 ans. Il y a donc deux principales nouveautés : la première n’a pas son pareil dans les éditions du passé et concerne l’âge des auteurs, jeunes et adolescents (neuf d’entre eux sont étudiants au lycée de Rome Pilo Albertelli) ; la seconde consiste dans la dimension « chorale » de ce travail, symphonie à plusieurs voix, aux tonalités et aux timbres divers. Ce ne sont pas “les jeunes” qui existent, mais Valerio, Maria, Margherita, Francesco, Chiara, Greta…

Avec l’enthousiasme typique de leur âge, ils ont accepté le défi qui a été proposé par le Pape au cours de cette année 2018, dédiée en général aux jeunes générations. Ils l’ont fait avec une méthode précise. Ils se sont réunis autour d’une table et ils ont lu les textes de la Passion du Christ selon les quatre Evangiles. Par conséquent, ils se sont mis devant la scène de la Via Crucis et ils l’ont “vue”. Après la lecture, respectant le temps nécessaire, chacun des jeunes s’est exprimé en disant quelle particularité de la scène l’avait frappé. Et ainsi il a été plus simple et naturel d’assigner chaque station.

édito bulletin paroissial avril 2018

Après le décès de M. Bernard Molle, son épouse, Marguerite, a retrouvé ce texte témoignage. Elle me l’a envoyé pour le partager avec les équipes funérailles du secteur et je lui ai proposé de le publier dans le bulletin paroissial de Pâques, elle a accepté. Beau témoignage de foi, d’engagement, porteur d’espérance et avec ce souci de la rencontre de l’ecclésia et de la diaspora (comme le souligne Bernard, le pape utilise le terme de périphérie)   S.L

 Je me suis engagé dans la pastorale des funérailles, car je pense que c'est l'occasion de rencontrer mes frères et de leur apporter toute notre sollicitude.

Et quand les funérailles se font en présence du prêtre, nous représentons la communauté chrétienne de la paroisse; et nous ne laissons pas le prêtre seul pour prier car souvent l'assistance est muette.

Les rencontres avec les familles des défunts sont toujours enrichissantes, nous devons écouter, partager la détresse des familles. Mais il faudrait pouvoir rencontrer la famille quelques temps après l'enterrement... ce que nous ne faisons pas, peut-être par faute de temps ou par négligence.

La suite logique de cet engagement, c'est de faire partie du conseil pastoral.

En effet il me semble que tous les membres du conseil pastoral devraient avoir un engagement sur la paroisse ou dans la société.

Le conseil pastoral doit avoir le souci de la bonne marche des paroisses et apporter un soutien à l'action du prêtre.

Le conseil pastoral doit avoir un souci évangélisateur et pour cela chaque membre doit approfondir sa foi, ainsi il serait bon qu'à chaque réunion du conseil pastoral on étudie un passage de l'évangile, et que le prêtre nous apporte un éclairage pour que nous prenions l'enseignement de l'évangile à notre compte.

Je voudrais vous faire quelques confidences au sujet de mon engagement pour l'accompagnement des funérailles.

Je pense que nous sommes en plein dans l'évangélisation de la périphérie, tel que le pape François nous le demande. Affirmer sa foi devant beaucoup de monde n'est pas évident, et pourtant si nous croyons aux paroles que nous disons au cours de la cérémonie, c'est un témoignage de foi .

Il n'y a pas longtemps j'ai conduis un enterrement à Dabisse, sans prêtre, l'église était pleine et au fond il y avait trois rangs de gens debout, serrés ; il régnait un silence impressionnant, la famille est là, elle attend votre aide, prête à faire tout ce que vous lui demandez, et vous, vous ne vous  sentez pas capable de mener une telle cérémonie. Bien sûr qu'on est incapable si on ne compte que sur ses propres forces ; mais si, par la prière, on demande à l'Esprit-Saint d'être avec nous, tout change. Et ainsi, nous sommes tous capables de remplir cette charge.

M. Bernard Molle.

 

Réunion com du 29 mai 2018 ...

  • Catégorie : Journal
  • Publication : mercredi 4 avril 2018 17:14
  • Écrit par Administrateur site
  • Affichages : 76

Bonjour a tous...

Nous avons une réunion de l'équipe communication le 29 mai 2018 à 9h au presbytère de Saint Auban...
tous ceux qui voudraient y participer sont les bienvenus.

Actuellement

  • nous avons le bulletin paroissial qui repose sur les épaules de notre père Stéphane presque exclusivement (et meme totalement)
  • le site internet sur moi meme (sans personne actuellement pour prendre la relève)
  • une annonce des messes sur Paroisse Info (site national) à mettre en place rapidement
  • l'édition de la plaquette d'accueil paroissial

Si vos activités ne vous permettent pas d'assister aux réunions, avec internet, nous pourrons aussi vous accueillir, il suffit de vous faire connaitre par mail à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. . Nous ferons notre impossible pour vous donner les connaissances necessaires et mettre en place des outils permettant votre participation.
Que vous ayez de 7 à 77 ans (comme les lecteurs de Tintin). Dites nous vos demandes et ce que vous attendez.
Je dirais que nous manquons d'une équipe de jeunes pour apporter un regard nouveau sur le secteur paroissial

Les informations sont paroissiales mais aussi locales pour les Trompettes du Carrefour, ou une simple information pour la partie nous avons lu pour vous.
Pour le tourisme, une partie en langue non francaise est prète a vous ouvrir ses portes (on ne l'active pas encore car se baser sur la seule traduction automatique Google me semble plutot risquée !!! surtout dans le domaine de la foi ...)

On a besion aussi de simples correcteurs...

Daniel - administrateur du site

 

Défi et prière pour le mois d'avril 2018

Universelle : Pour ceux qui ont une responsabilité dans l’économie

Pour que les penseurs et acteurs de l’économie mondiale trouvent le courage de dire non à une économie de l’exclusion, en ouvrant de nouveaux chemins

Guide pratique

  • M’informer sur les pays où le déséquilibre entre riches et pauvres est le plus grand, et chercher quelles sont les causes de ces situations.
  • Promouvoir, dans ma commune ou dans ma maison, des expériences d’accueil et de convivialité avec des personnes victimes d’exclusion pour des motifs économiques (chômage, situations de vulnérabilité, de pauvreté, etc.)
  • Personnellement et en communauté, faire un temps de prière en ayant présents à l’esprit ceux qui ont de grandes décisions à prendre au niveau mondial, afin qu’ils se laissent toucher par l’Esprit et trouvent des façons de penser une économie où chacun ait sa place.

Prions:

Lire la suite...

Les Mées

Saint-Auban

Malijai

Volonne

Peyruis

L'Escale

Dabisse

Montfort

Lurs

Sourribes

Acces rapide