Intentions de prières pour Juin 2018

Les réseaux sociaux
Pour que les réseaux sociaux favorisent la solidarité et l’apprentissage du respect de l’autre
dans sa différence.

Bulletin paroissial de juin 2018

Télécharger le Bulletin paroissial de juin 2018

Agenda paroissial

Agenda paroissial

 

Cette semaine...

Samedi 16 juin 2018

messe anticipée du dimanche à 18 h à Lurs

messe anticipée du dimanche à 18 h à Peyruis

messe anticipée du dimanche à 18 h à Volonne

Dimanche 17 juin

 

Messe à 9 h à Malijai

Messe à 10 h 30 à Sant-Auban 

Messe à 11 h aux Mées

ordinations à 15 h 30 à Notre-Dame-du-Bourg à Digne

11e dimanche ordinaire
Première Lecture : Ézéquiel 17.22–24
Psaume : Psaume 92.2–3, 13–16
Deuxième Lecture : 2·Corinthiens 5.6–10
Évangile : Marc 4.26–34

 

Carte du secteur

édito bulletin paroissial mars 2018

Assemblée du secteur paroissial, à quoi ça sert??

L'Eglise catholique n'est décidément pas une démocratie

Assemblee ParoissialeL’Église catholique n’est pas une démocratie au sens français et moderne du terme. En effet, on n’élit pas son curé à 50% plus une voix, on ne prend pas une décision comme on élit un président de la république. Mais l’Église catholique n’est pas non plus une dictature où l’évêque déciderait de tout, où le curé par je ne sais quelle autorité divine pourrait dicter les moindres faits et gestes dans sa paroisse. L’Église n’a pas non plus un fonctionnement militaire comme un général qui écoute ses subalternes et au final prend la décision, seul.

L’Église s’appuie sur le commandement du Christ de vivre le plus pleinement possible la communion. La communion est le signe du Royaume. Cette communion ne peut s’appliquer que dans les différences et non malgré ou sans elles. Il n’y a que dans l’altérité que la communion peut s’exprimer pleinement.

Le service du prêtre ou de l’évêque est donc de présider à cette communion.

Christian de Chergé, prieur de Tibhirine, l’exprime à propos de l’Islam mais il me semble qu’il résume admirablement bien cette notion théologique en quelques mots:

« Voici que je pourrai, s'il plaît à Dieu, plonger mon regard dans celui du Père pour contempler avec Lui ses enfants de l'Islam tels qu'Il les voit, tout illuminés de la gloire du Christ, fruits de Sa Passion investis par le Don de l'Esprit dont la joie secrète sera toujours d'établir la communion et de rétablir la ressemblance en jouant avec les différences. » (testament spirituel, Christian de Chergé, Alger, 1/12/1993)

En quelques mots choisis, Christian de Chergé dit ce qu’est le mystère de la communion dont nous désirons vivre les uns et les autres, définit aussi le ministère de présidence à cette communion. Ainsi l’évêque ou le prêtre n’est pas là pour s’entourer de ses préférés ou fans ou pour obliger les paroissiens à suivre ses goûts, le ministère de présidence à la communion oblige à entendre sans cesse l’expression de la minorité, des plus fragiles, des plus délaissés pour ne surtout pas les oublier, les laisser en dehors de la communion, les ex-communier en ne les entendant pas!

Le travail des conseils qui entourent un évêque ou un curé est donc de sans cesse rappeler cette communion avec et pour les autres.

Nous vous proposons donc une deuxième assemblée paroissiale pour que nous puissions nous exprimer, avec nos différences pour mieux vivre la communion dans notre secteur paroissial.

Pour exprimer cette communion en acte, nous vivrons cette assemblée paroissiale durant la messe (lieu même de la communion ecclésiale) du 18 mars aux Mées à 10 h 30, celle-ci sera suivie d’une Table-Ouverte-Paroissiale. Il ne s’agira pas d’un forum, ni d’une réunion au sommet mais d’une rencontre spirituelle, animée donc par l’Esprit-Saint, dans la communion ecclésiale et eucharistique.

Nous pouvons en profiter, durant ce temps de carême, pour nous poser la question de la communion dans notre vie, dans notre famille, dans nos diverses activités professionnelles, associatives, politiques et forcément dans l’Église. En nous demandant aussi qu’est-ce que l’Église pour moi? Qu’a-t-elle à me dire et qu’ai-je à lui dire? Est-elle un chemin de conversion, de communion ou simplement une institution à laquelle j’ai recours lorsque j’en ai besoin? Comment je me situe par rapport à ses graves errances, erreurs, mais aussi par rapport à ses grandes intuitions, ses inspirations profondes, ses belles propositions faites à toutes et à tous? Mais n’oublions pas qu’en regardant l’Église, nous contemplons surtout l’œuvre de la Trinité en elle car elle demeure: peuple du Père, corps du Christ et Temple de l’Esprit-Saint.

Défi et prière pour le mois de juin 2018

Intention universelle: Les réseaux sociaux

Pour que les réseaux sociaux favorisent la solidarité et l’apprentissage du respect de l’autre dans sa différence.

Prière

Dieu, notre Père,
Tu as donné à tes enfants la capacité et la créativité pour faire de ce monde un lieu de communion.
Aujourd’hui il est facile d’être unis avec des personnes d’origines et de cultures très différentes.
Aide-nous à tirer parti des possibilités du génie humain pour construire un monde plus solidaire, plus proche des réalités difficiles, un monde capable d’accueillir la différence et où règnent la justice, la paix et la vérité.
Donne-nous ton Esprit Saint, afin que chacun de nous puisse apporter sa pierre dans le monde numérique où il est présent.
Notre Père

Guide pratique:

  • Regarder attentivement comment fonctionnent les réseaux sociaux, quels contenus et quelles discussions y sont les plus populaires, quels en sont aussi les intérêts cachés.
  • Essayer d’avoir une attitude positive et constructive dans les réseaux sociaux, en partageant des contenus qui favorisent la solidarité et le respect, la vérité et les bonnes idées.
  • Prendre connaissance des projets d’évangélisation intéressants dans les réseaux sociaux; chercher aussi comment faire entendre la voix de l’Église et ses propositions dans ces espaces.

 

Les Mées

Saint-Auban

Malijai

Volonne

Peyruis

L'Escale

Dabisse

Montfort

Lurs

Sourribes

Acces rapide