Journée spéciale de prière et de jeûne pour la paix

Le pape François a proposé que soit organisée le 23 février une Journée spéciale de prière et de jeûne pour la paix. « Nous l’offrirons en particulier pour les populations de la République démocratique du Congo (RDC) et du Soudan du Sud », a-t-il déclaré le 4 février. La veille, le Père Sébastien Yebo, curé de la paroisse Saint- Robert à l’est de Kinshasa, avait été enlevé après sa messe. Il a été libéré le lendemain. Les tensions restent très fortes entre l’Église et le président de la RDC Joseph Kabila, à la suite de la répression dans la violence des manifestations du 31 décembre et du 21 janvier.
« Comment peut-on tuer des hommes, des femmes, des enfants, jeunes et vieux, scandant des cantiques religieux, munis de bibles, de chapelets, de crucifix ? Que veut-on au juste ? Le pouvoir pour le pouvoir ou bien le pouvoir pour le développement intégral du peuple ? », a déclaré le cardinal Laurent Monsengwo, archevêque de Kinshasa. Au Soudan du Sud, une guerre civile sans fin, qui a fait plusieurs millions de déplacés, oppose depuis 2013 des forces loyales au président Salva Kiir, issu de l’ethnie dinka, et celles de l’ancien vice-président Riek Machar, de l’ethnie nuer.
Famille Chrétienne n° 2018 - Jean-Marie Dumont

Les Mées

Saint-Auban

Malijai

Volonne

Peyruis

L'Escale

Dabisse

Montfort

Lurs

Sourribes

Acces rapide