L'HOSPITALITE DIOCÉSAINE SAINT JEAN DE MATHA

Chaque année, la semaine après le 15 août, le pèlerinage diocésain emmène à Lourdes les pèlerins des Alpes-de-Haute-Provence, et parmi ces pèlerins il y a toujours environ 25 personnes handicapées ou malades. Ces personnes dépendantes sont entièrement prises en charge pendant les 5 jours du pèlerinage par les membres de l'Hospitalité Diocésaine.
Ils sont là pour accompagner, entourer et aider ces personnes, d'abord lors du voyage et ensuite dans leur quotidien, du lever au coucher, et leur permettre de participer aux cérémonies du sanctuaire dans les meilleures conditions.

L'Hospitalité Diocésaine a été créée en octobre 1957 et elle était opérationnelle pour le grand \ pèlerinage du Centenaire des apparitions en 1958.
Depuis 60 ans, chaque année des femmes et des hommes, des jeunes, des moins jeunes et des  toujours jeunes prennent sur leur temps cet accompagnement

Mais ce n'est pas une corvée, c'est une joie, car à Lourdes, et à l'Hospitalité, on puise des ressources insoupçonnées. En donnant, en partageant, en recevant et même en se fatiguant un peu, on reprend souffle, car ce lieu rayonne d'une présence vivifiante particulière. C'est la Vierge Marie elle-même, à travers ce pèlerinage, qui nous invite à nous rapprocher d'elle, de son Fils Jésus et de nos frères souffrants.

Pendant les 5 jours du pèlerinage, entre les hospitalières, les hospitaliers et les personnes que nous accompagnons nous vivons une proximité, une fraternité, une vie communautafre qui est un partage* , de nos différences, de nos souffrances, de nos fragilités, de nos espérances et de nos joies.
Le service que nous accomplissons à l'Hospitalité est un bon moyen de vivre concrètement l'amour fraternel demandé par Jésus.

Lorsqu'au cours de notre service ou de nos rencontres le regard souffrant ou figé d'une personne que nous accompagnons s'illumine d'un œil scintillant, d'un sourire, d'une parole de satisfaction, nous effleurons là quelques instants d'éternité.

L'Hospitalité à besoin de bras pour être au service des malades ; dès 14 ou 15 ans les jeunes peuvent venir nous rejoindre, et pour les adultes il n'y a pas de limite d'âge tant qu'on à la forme et l'envie d'aider avec attention, avec bienveillance et avec joie.

L'Hospitalité n'a pas de ressources attribuées, les hospitalières et les hospitaliers paient leur voyage et leur hébergement.
L'Hospitalité ne vit que des dons qu'elle reçoit. Ces dons servent pour aider les malades et les hospitaliers qui ne peuvent pas payer l'intégralité de leur pèlerinage. Cela sert aussi pour améliorer les conditions de voyage et de séjour des malades, pour l'achat de divers petits matériels ainsi que les tenues des hospitalières et des hospitaliers.

Merci à vous tous pour votre aide.

Equipes de Préparation au Mariage

Pour se préparer au mariage

L'Eglise Catholique vous propose un cheminement d'un an

C'est, en couple, échanger avec le prêtre, avec d'autres couples mariés lors de plusieurs rencontres.

C'est vivre une session de Préparation au Mariage (Soirées ou journées)

D'ou la nécessité de prendre rapidement contact avec un prêtre, de votre paroisse ou du lieu de votre mariage

Q'est ce qu'une session de PM?

  • C'est une rencontre d'échanges et de partage qui se vit en couple, dans un groupe et en petite équipe, toujours dans le respect des personnes, de ce qu'elles sont, de ce qu'elles vivent.
  • C'est l'occasion de connaitre d'autres couples, de parler ensemble, d'échanger ses points de vue sur les préoccupations relatives à la vie de couple afin de s'enrichir mutuellement.
  • Ce n'est surtout pas un cours, ni une thérapie de groupe. Chaque personne est unique, chaque istoire d'amour est unique. Personne de bonne foi ne peut prétendre enseigner l'art de vivre à deux.

Responsables diocésains :

Evelyne et Jean Michel CHABERT
Père Christophe DISDIER CHAVE

Vie montante

Nous sommes des personnes préretraitées ou retraitées voulant vivre leur spiritualité en petits groupes locaux.

Nous sommes des membres actifs d’une communauté chrétienne qui partageons la Parole de Dieu dans un climat d’amitié et d’apostolat.

Nous sommes des membres actifs de la Vie Montante internationale, des disciples de Jésus interpellés par la Parole de Dieu qui nous invite et nous envoie continuer sa mission.

Espérance et Vie

Le mouvement pascal, Espérance et Vie offre à des veufs et des veuves un espace où affronter les premiers temps du deuil et passer de la mort à la vie.
Tout est résumé dans le titre adopté par ce mouvement chrétien pour les premières années du veuvage : deux mots « Espérance et Vie » » et une ligne de conduite : « Garder l’espérance, continuer la vie ».

L’espérance tout d’abord. Car la mort est bien ce rocher sur lequel peut s’arrimer ou au contraire se fracasser notre croyance en Dieu. Michèle Taupin, présidente d’Espérance et Vie cite notamment cette catéchiste à laquelle une petite fille avait demandé : « Si on croit à la Résurrection, pourquoi est-on si triste lorsque quelqu’un meurt ? « Le fait, répond-elle, qu’on tienne debout et qu’on garde cette espérance est un témoignage sans parole que la mort n’a pas le dernier mot ».

Les Mées

Saint-Auban

Malijai

Volonne

Peyruis

L'Escale

Dabisse

Montfort

Lurs

Sourribes